18 Sep, 2019
En savoir plus...

A la Saint-Cochon...


Saint CochonDepuis des décennies, la Saint-Cochon est un jour de fête pour toute la famille et même parfois pour tout un village. Pour tous, sauf pour le cochon bien entendu car il devient rôtis, jambons, pâtés et autres saucisses ! Explication de cette tradition qui perdure.
Dans le Haut-Doubs, aussi loin qu'on puisse se souvenir, on tue le cochon tous les ans. Geneviève la grand-mère raconte: "dans le temps, on tuait le cochon de la ferme. Toute l'année, on lui donnait à manger, on s'occupait de lui et quand c'était le moment, on le tuait. On le faisait dehors, tous les voisins passaient nous rendre visite, boire un coup pour la Saint-Cochon, c'était un jour de fête". De fête oui, mais de travail intensif également car le cochon doit connaître bien des transformations avant de terminer dans notre assiette !

Lire la suite : A la Saint-Cochon...

Pour l'amour du bois


Daphné vit à Lisbonne depuis plus de 15 ans maintenant, elle y réalise son rêve : elle est sculptrice sur bois et du haut de sa petite trentaine d'année, elle travaille aujourd'hui avec les derniers maîtres ébénistes Portugais. Rencontre hors du commun dans un atelier lisboète. 

Elle les appelle "Mestre", ils l'appellent Daphné, tout simplement, mais tous se vouvoient alors qu'ils travaillent ensemble quotidiennement depuis des années. Ils se sont rencontrés à la Fondation Ricardo Espirito Santo Silva, une institution dans les arts décoratifs au Portugal. Les Maîtres y enseignaient, elle y a étudié. C'est pour ça qu'elle est venue s'installer à Lisbonne : pour l'amour du bois. 

Lire la suite : Pour l'amour du bois

Retour menu...